Ko ɗo ngon-ɗaaFooyre Ɓamtaare

Fooyre Ɓamtaare


By adminYollaa ko14 sulyee 2012

fooyre tonngoode 32
fooyre tonngoode 32

 

Fooyre sosaa, yaltini tonngoode mum adannde, ko e lewru noowammbar 1980. Oon sahaa, yaltinde ɗerewol binndangol wonaano huunde newiinde. E oon sahaa jaayɗe keeriiɗe ngoodaani e leydi hee, ko jaaynde laamu tan woodnoo.  Fedde Ɓamtaare ina joginoo masiŋaaji tappirɗi. Caggal nde binndanɗe keɓaa, ɗe tappee e ɗereeji biyeteeɗi « stencils ». Ko ɗiin pawetee e masiŋ biyeteeɗo roneyoo, hebbitinee....

Share this
Étiquettes

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Yo Geno yettin jikke.

Bonjour,

Je m’appelle Niang Oumar. Je suis un kallajjo, originaire de ɓogge dow.

Je suis linguistique de formation. Mes travaux, axés principalement sur la linguistique fonctionnelle, portent sur le pulaar.

Actuellement, j’ai terminé la rédaction d’un article qui propose d'analyser, de manière originale, les différents marqueurs de classe o, wo, jo, ko, ɗo, à travers la forme qu’ils prennent en tant que déterminant, que nous mettons ici entre parenthèses.

debb-o              (o)

dem-oo-wo       (o)

bil-ee-jo             (o)

gor-ko               (o)

nul-aa-ɗo           (o)

 

Des unités, que nous réinterprétons, dans la cadre de notre analyse, en:

debb-o               (o)

dem-oo-w-o       (o)

bil-ee-j-o            (o)

gor-k-o               (o)

nul-aa-ɗ-o          (o).

Le redécoupage morphologique que je propose des unités nominales précédentes, repose sur la réinterprétation de la structure syllabique des marqueurs de classe du pulaar et nous permet de donner enfin les raisons qui font que les emprunts  se déterminent en o.

Cette étude constitue une vraie rupture par rapport à toutes les descriptions entreprises jusqu’à présent sur la langue pulaar.

En vous soumettant mon article, j’entends inscrire ma démarche dans le sens de votre combat pour la promotion de la langue pulaar et son rayonnement culturel.

Cet article fait suite à de nombreux travaux que j’ai publiés après ma thèse que j’ai soutenue à l’Université de Poitiers en France, en 2007, intitulée : Description phonologique, morphologique, organisation et fonction de catégorisation des classes nominales en pulaar.

Si vous êtes intéressé, dites-moi, comment vous faire parvenir l'article en question.

En vous remerciant de votre attention

Niang Oumar

Docteur en linguistique

Teskuya ma

The content of this field is kept private and will not be shown publicly.
Type the characters you see in this picture. (verify using audio)
Type the characters you see in the picture above; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.

Tonngooɗe Fooyre cakkitiiɗe

Peewnanee koye mon tappirɗe

Oɗon mbaawi etaade feewnande koye mom tappirde, tawa oɗon kuutoroo Microsoft Keyboard Layout Creator (MSKLC). Njahee ɗoo, ina faamninaa no waɗirtee

Feewnude tappirde ina newiiOɗon mbaawi awtaade tappirde pulaar min peewnani on.

Horsinɓe Fedde Ɓamtaare

KIRIKU waɗtii haalde Pulaar

Mballee Fedde men hisnude golle mum

Dannga waandu : "neɗɗo e sahaa e weeyo"

Eɓɓaaɗe firooji

Random image