Bayyinaango : heblo 40 jaaynooɓe e nder eɓɓaande Sariya e ballal Dental Orop

0
238

Tuggi ñalnde 15 haa 26 lewru abriil 2012, capanɗe (40) jaaynoowo – tawi heen nayo ko rewɓe – maa keble e nder gollorɗi ɗiɗi e ko feewti e no sariya Muritani gollortoo, kam e karallaagal binndugol jaaynde jahdungal e sariya : ɗum toɗɗii ko jaaynooɓe Rajo e Tele e winndooɓe, ɓe laamu e ɓe ngonaa laamu. Ɗum yuɓɓintee e ko nder Eɓɓaande Tiiɗtingol e Peewnitgol Sariya, e dow ballal kaalisaaji Dental Orop feewde e Muritani.

Faandaare huftidinnde gollorɗi ɗii ko moƴƴitinde mbaadi sariya, e no sariya heɓirtee, e dow keblugol jaaynooɓe e ko feewti e piɓle kuftidinɗe njuɓɓudi sariya leydi ndii, e sariya gabbitiiɗo e jaaynirɗi, e njuɓɓudi sariya binndugol ciimti peewtuɗi e sariya.

Gollorɗi heblo ɗii njuɓɓintee ko ñalnde 15 haa 26 abriil, e nder Nuwaasoot. Huufata ɗi ko haralleeɓe muritaninaaɓe to bannge sariya e to bannge wiɗto jaayndeyankeewo. Janngetee heen ko fannu kuuftidinɗo peewtuɗo e njuɓɓudi sariya Muritani, kam e  fannu jaayndeyankaagal. Ma ɗum wallit jaaynooɓe ɓee faamde njuɓɓudi sariya, e no golle sariya njahrata, e hol darnde juɓɓule mum e gollooɓe mum.  Laabi tuugorɗi, e doosɗe, e karallaagal jaaynoowo foti jogaade e nder meccal mum, kam e jettingol kabaaru, ma teeŋtine e nder heblo ngoo.

Gollorɗi ɗiɗi heblo ma njuɓɓine : e ɗemngal farayse tuggi 15 haa 22 abriil ; e ɗemngal arab tuggi 22 haa 26 abiril ; fof yuɓɓintee ko to Hotel Halima.

Kewu udditgol heblooji ɗii waɗaama ñalnde alet 15 abriil, ɗum udditii heblooji gadani e ɗemngal farayse.

Ɗii heblooji wonande haralleeɓe jaayɗe nan-njiyaa ngari ko timminde heblooji sariya puɗɗanooɗi gila e lewru oktoobar 2011 wonande 127 karallo sariya : ñaawooɓe, awokaaji, e jooɗaniiɓe pelle renndo, e ko nanndi heen.

Eɗen ciftina wonde Eɓɓaande Tiiɗtingol e Peewnitgol Sariya heɓii ballal kaalis ummoraade e Ngootaagu Orop, ko ene tolnoo e miliyaaruuji ɗiɗi ugiyya (4.75M€). Eɓɓaande ndee fuɗɗiima golle mum e hitaande 2007, nde joofata ko e maayirɗe suwee 2012.

Faandaare dowrowre eɓɓaande nde ko wallitde e tiiɗtingol dowla tuugiiɗo e sariya haa arti e ferde laawol dawrugol fannu oo, tiiɗtinde mbaawkaaji haralleeɓe fannu sariya oo, moƴƴitinde no yimɓe njettortoo e no keɓirta sariya, e hesɗitinde kaɓirɗe e njogitaaje.

Firo Aamadu Umaar Jah

(Jooɗaniiɗo Fooyre Ɓamtaare e heblo ngoo)

———————————————

Communiqué de presse : Formation pour 40 journalistes dans le cadre du projet Justice financé par l’Union Européenne

 

Dans le cadre du Projet de Renforcement et de Réhabilitation de la Justice (PRRSJ) financé par l’Union européenne au profit du ministère de la Justice mauritanien, une quarantaine de journalistes relevant de la presse écrite, de la radio et de l’audiovisuel, publique comme privée, dont quatre femmes, vont bénéficier du 15 au 26 avril d’ateliers de formations sur fonctionnement de la justice Mauritanienne et sur les techniques rédactionnelles adaptées au contexte judiciaire.

L’objectif général de ces ateliers de formations est d’améliorer l’accès à la justice, et surtout l’image de la justice, en formant les journalistes aux principes généraux du fonctionnement du système judiciaire, du droit applicable et à la rédaction de chroniques judiciaires ou d’articles portant sur la justice.

Ces ateliers de formation, qui se tiendront du 15 au 26 avril prochain à Nouakchott, seront enseignés par des experts mauritaniens en droit et en journalisme d’investigation et porteront sur des thématiques générales relatives au système judiciaire mauritanien et au travail journalistique, permettant ainsi aux journalistes de mieux comprendre le fonctionnement de la justice et d’aborder également le rôle des institutions et des acteurs judiciaires. Une attention particulière sera apportée aux règles déontologiques et au professionnalisme qui concernent plus spécifiquement les journalistes dans l’exercice de leur profession et de la diffusion de l’information.

Deux sessions distinctes seront organisées l’une en Français du 15 au 22 avril, et celle en Arabe se tiendra du 22 au 26 avril, toutes deux à l’Hôtel Halima.

Une première cérémonie d’inauguration a été organisée dimanche 15 avril afin de lancer les premières formations en langue française.

Ces formations pour professionnels des médias viennent en complément du cycle de formation de professionnels de la justice lancé depuis octobre 2011 et qui aura bénéficié à 127 magistrats, greffiers, avocats, notaires, experts judicaires et représentants de la société civile.

Pour rappel, le projet « Renforcement et réhabilitation du secteur de la justice en Mauritanie » fait l’objet d’un appui financier de l’Union européenne de près de 2 Milliards d’ouguiyas, (4.75M€). Il a démarré en 2007 et prendra fin en juin 2012.

L’objectif principal du projet est de contribuer à la consolidation de l’Etat de droit à travers notamment: la définition d’une politique sectorielle, le renforcement des capacités des professionnels du secteur de la justice, l’amélioration de l’accès à la justice et la modernisation des équipements.

Nouakchott, le 15 avril 2012